POURPIER / CUPIDON / LANDIÉ EN CLÔTURE ENCHANTERESQUE

C’est ce dimanche, dimanche 13 Octobre qu’aura lieu, dans l’amphithéâtre arlésien, la 65ème finale du Trophée des As, celle de la temporada 2019. Tout au long de la semaine, nous reviendrons sur les taureaux qui ont été sélectionnés pour y participer, et ainsi concourir au titre tant convoité de « Bioù d’Or ». Les membres de la commission du Trophée Taurin se donnent rendez-vous en fin de matinée à la Maison des Associations d’Arles pour procéder au vote et aux délibérations. Voici la description du cinquième, sixième et dernier taureau de la course :

 

  • POURPIER (Saumade – n°514) :

Sa réputation n’est plus à faire. Caractériel au talent dominateur, impossible de le manier d’une autre façon que la sienne. Anticipateur, il se montre redoutable sur les rasets pouvant transformer son comportement avec aisance, installant le danger jusqu’à la barrière, où il peut exploser contre le bois, allant même parfois chercher haut dans le saut ses adversaires. Il s’est brillamment illustré cette année à Lunel, Le Grau du Roi, Beaucaire, Mauguio et Le Grau du Roi du nouveau.

  • CUPIDON (Paulin – n°707) :

Auteur d’une magnifique prestation lors de la finale du Trophée des As en 2018, prétendant sérieusement au titre de meilleur taureau du jour, il est l’un des cocardiers ayant littéralement prit du Graal au Trophée des As. Généreux et combattant, coupant du terrain, les raseteurs signent souvent avec lui des longueurs esthétiques et bien menées, terminant parfois en coup d’éclats. A l’aise face à un rythme soutenu, il a couru en 2019 à Arles, Beaucaire, Lunel, Beaucaire encore et Le Grau du Roi à deux reprises.

  • LANDIÉ (Nicollin – 002)

Meilleur taureau de la finale des As 2018, on le connait pour son investissement extrême face aux demandes et ses engagements prononcés à la barrière, remplis d’agressivité et de méchanceté qui a évolué au fil du temps. Impressionnant par sa taille et sa dynamique, c’est un taureau inépuisable toujours à l’affut des mouvements. Les pistes de Lunel, Nîmes, Le Grau du Roi et Chateaurenard l’ont vu à chaque fois sortir vainqueur en 2019.