TRANCARDEL / OPTIMUS POUR UNE SUITE D’EMOTION

 

C’est ce dimanche, dimanche 13 Octobre qu’aura lieu, dans l’amphithéâtre arlésien, la 65ème finale du Trophée des As, celle de la temporada 2019. Tout au long de la semaine, nous reviendrons sur les taureaux qui ont été sélectionnés pour y participer, et ainsi concourir au titre tant convoité de « Bioù d’Or ». Les membres de la commission du Trophée Taurin se donnent rendez-vous en fin de matinée à la Maison des Associations d’Arles pour procéder au vote et aux délibérations. Voici la description du troisième et quatrième taureau de la course :

 

  • TRANCARDEL (Bon – n°641) :

C’est un taureau qui s’est réellement fait une place de choix au Trophée des As. Impressionnant de morphologie, et malgré ses cornes larges à l’extrême en forme de lyre, il parvint à faire frissonner les tenues blanches. Tout d’abord par son sens de l’anticipation, rendant son approche impressionnante mais aussi et surtout par ses qualités spectaculaires à l’arrivée, où il sait glisser les pointes et coincer les membres trop en retard. De soudains passages en contre-piste ne sont pas à écarter s’il sent l’homme à portée, se transcendant à l’arrivée. En 2019, il s’est révélé brillant et régulier dans les grandes pistes que sont Beaucaire, Palavas, Nîmes, Beaucaire, Les Saintes Maries de la Mer et Le Grau du Roi.

  • OPTIMUS (Les Baumelles – n°605) :

Il est irrémédiablement « le » cocardier par excellence. Sens du placement hors pair, attention, réaction, rapidité et finitions, il affiche une palette complète de bonnes aptitudes. Devenu beaucoup plus sérieux avec le temps, développant son intelligence, il fait incontestablement partie des cocardiers rendant la tâche rude aux raseteurs, se prêtant au jeu avec calme et coopération, puis surprenant d’anticipations violentant sa réponse souvent terminée aux bois dans une action criminelle. Craint des tenues blanches, il impose le respect et domine souvent aisément le débat. Les arènes d’Arles, Vauvert, Beaucaire, Les Saintes Maries de la Mer et Le Grau du Roi, l’ont toutes vu sortir à la place de quatrième et s’octroyer la majorité des trophées.